Vos suggestions pour l’emploi en Normandie

Ditwin.fr met à votre disposition une page dédiée à vos suggestions, idées et proposition pour améliorer notre service. N’hésitez pas à apporter votre pierre à l’édifice !


Vos suggestions

Publicités

Ditwin.fr en pré-lancement : Janvier 2009

Ditwin.fr sera en pré-lancement en Janvier 2009, le site sera accessible publiquement par son URL définitive : www.ditwin.fr.

Site de recherche d’emploi et de gestion de carrière réservé à la Normandie, nous espérons accueillir un maximum d’utilisateurs en recherche d’emploi ou en poste pour parfaire les interfaces utilisateurs.

La publication du site permettra aussi de démarcher les entreprises afin de poster les premières offres d’emploi professionnelles et ainsi encourager les inscriptions d’utilisateurs.

Toutes les entreprises sont les bienvenues, nous touchons toutes les catégories socio-professionnelles dans tous les domaines.

Durant les prochaines semaines, même après la publication, le site pourra évoluer. Une fois que l’interface sera stable, de nouvelles fonctionnalités apparaitront afin de compléter l’offre du service et améliorer l’ergonomie pour l’utilisateur. Le site sera bien sur gratuit pour les utilisateurs, et pour le lancement, gratuit pour les entreprises.

Ditwin, emploi, Normandie

Quelques mots sur le concept.

Ditwin est une plateforme de recherche d’emploi, mais permet aussi et surtout de gérer votre réseau professionnel. Gestion de carrière, de compétences, de votre réseau …

Contrairement à ce que veut notre époque, Ditwin limite son étendue géographique. Pour qu’un réseau professionnel soit utile, par exemple pour se co-opter, il faut que chacun de ses éléments soit reliés sur des bases réelles et non purement virtuelle comme nombre de réseaux sociaux sur la toile actuellement. Il ne faudrait pas que deux utilisateurs soient reliés parce que leurs pseudo leur paraissaient « sympa ». Deux utilisateurs doivent être reliés car ils son prêt à se co-opter auprès des employeurs. J’ai choisi de restreindre l’espace de Ditwin à la région, et comme je suis Normand, Ditwin se limite pour le moment à la Normandie.

La région semble être la dimension idéale pour avoir à la fois un espace géographique non négligeable et une communauté d’utilisateurs cohérente.

Ditwin :: Evolutions

J’ai commencé à parler de l’évolution du projet depuis un an, cet article est dédié à cette question qui est loin d’être futile.

Quand on est informaticien, et qu’on aime son métier, on développe pas mal de petits projets pour apprendre des choses, découvrir un langage, une librairie, etc. Mais ces projets tombe rapidement à l’eau (devenu trop complexe, perte de temps, un autre projet bien meilleur !!, trop de bugs, etc) et on ne compte plus les projets tombés dans les octets moisis d’un disque dur voué à biodégradation pendant les 2 prochaines centaines de milliers d’années.

C’était pareil pour Ditwin, j’appelle un ami, je lui parle du projet que je viens de commencer, je lui dit que dans 2 mois, c’est fini ! Il acquiesce poliment pour ne pas avoir à me dire que c’est la même chose pour chaque projet. Et un an après, le projet est là, bien là, et certaines personnes me disent que c’est une bonne idée. Déjà, cela change des projets dont on est le SEUL à voir l’utilité. Quid de ce merveilleux navigateur internet en mode console sous Linux ne supportant même pas les CSS1 ? Quid de ce jeu en OpenGL sur lequel on ne pouvait rien faire d’autre que bouger un cube en 3D sur une surface plane de taille très limitée ? Quand un projet attire la reconnaissance d’une autre personne que son concepteur, l’espoir n’est pas interdit.

Il est important de savoir évoluer en même temps que son projet. Du projet didactique au projet sérieux, le développeur n’est pas le même. Il faut acquérir une certaine rigueur et surtout ne pas perdre espoir. Il y a 3 mois, je croyais le site terminé, après une petite démonstration à un collègue, j’ai découvert cinq anomalies. Après quelques semaines, ce sont plus de 48 bugs que j’ai du trouver et corriger.

Je suis actuellement dans la troisième étape, le projet sérieux et le démarchage des  premiers organismes de recherche d’emploi. Une première présentation dans l’un de ces organismes a répondu à mes attentes, c’est très encourageant pour la suite. Le projet est reconnu par des professionnels, je dois maintenant tenir mes délais et fournir une plateforme stable pour accueillir des chercheurs d’emplois dans les prochaines semaines.

La rigueur est devenue la clef, je passe mon temps sur le projet et j’utilise des outils professionnels pour gérer les corrections de bugs, gérer le temps, l’avancement du projet, poser des deadlines, etc.

Autant dire qu’entre le moment où j’ai commencé le premier site, et le jour de la présentation du projet dans l’organisme de recherche d’emploi, j’ai du apprendre à adapter mon discours face à l’interlocuteur, ne pas présenter les capacités, les originalités techniques du projet, mais bien ses capacités d’utilisation et ce de façon commerciale. Il est vital de donner une image sérieuse et professionnel pour le projet, personne n’investira la moindre seconde sur un projet présenté par un amateur.

De même, démarcher des organismes et des entreprises ne doit pas être comparable. Les deux sont des professionnels, mais les organismes sont directement réceptifs (service gratuit et directement relié à leur activité) tandis que les entreprises devront investir dans le site et ce pour un besoin qu’elles n’ont pas forcément immédiatement.

Il faut donc convaincre les entreprises de l’utilité et de l’efficacité du produit et avoir une attitude professionnelle lors de la présentation. On est de plus en plus loin du petit projet univesitaire jamais utilisé …

Ditwin.fr : Coté fiscal

Développer un site sérieusement ne nous protège pas du succès. Imaginez que vous développez un site internet sans arrière pensée. Vous le mettez en ligne et en quelques mois, des milliers de visiteurs arrivent sur votre site et en demandent plus. Votre hébergement ne suffit plus, le site devient très lent, les problèmes de base de données surgissent. Vous n’aviez pas prévu la réussite de votre projet et celui-ci est désormais inutilisable, vous avez travaillé pour rien.

Il est difficile d’imaginer que cette petite activité que l’on commence chez soi le soir quand on n’a rien à faire peut devenir un projet important nécessitant quelques investissements.

Pour que le site soit publiable, il faut un hébergement sérieux, avec un nom de domaine. Pour un hébergement de base, avec un nom de domaine « .fr« , il faut compter environ 50€ par an. L’investissement est faible, mais il s’agit d’un hébergement de base qui sera vite dépassé si les visiteurs se pressent à votre porte. Les hébergement plus sérieux peuvent couter plusieurs centaines d’euros par mois, c’est ce qu’il faut compter dépenser si le site reçoit plusieurs milliers de visites par jour.

Ainsi, si Ditwin.fr rencontre le succès, il faut que je sois capable de payer plusieurs centaines d’euros par mois. Pour cela, une solution : devenir une entreprise et commercialiser le service que Ditwin.fr rend. Qui paie pour quoi ? Les chercheurs d’emploi ne sont pas capables de payer (même) quelques euros pour avoir une liste d’offres pour un poste qu’ils ne sont pas surs de décrocher. Il faut donc faire payer les entreprises qui recherchent des employés. Les grandes entreprises disposent de services pour cela : les ressources humaines. Ces services ne s’occupent pas uniquement de chercher des CV, leur faciliter la tâche, c’est donc faire gagner de l’argent à l’entreprise. Il est donc normal qu’elle contribue au développement d’un service qu’elle utilise.

La commercialisation possible du site change tout. Il existe une différence entre un service gratuit peu utilisé et un service payant : l’irréprochabilité (néologisme). Un entrepreneur qui aura payé pour accéder aux service de Ditwin.fr ne supportera surement pas qu’une erreur survienne juste avant d’accéder aux coordonnées d’une personne correspondant à ses recherches. Cette nouvelle étape qu’est la commercialisation demandera donc un effort important de recherche de bugs et une correction rapide de ceux-ci.

Autre conscéquence : faire payer une entreprise nécessite l’émission d’une facture. Pour émettre une facture, il faut être une entreprise. Ainsi, la mise en ligne de ce site impliquera, dès l’émission de la première facture, d’être déclaré comme entreprise.

Pour cela, c’est très simple. On choisit le status de l’entreprise, son status fiscal, on la déclare, on reçoit un numéro de SIRET et voila ! On peut émettre une belle facture avec les premiers euros durement gagnés. Créer une entreprise, en fonction du statut choisi, ne coûte rien sauf un peu de temps et de compréhension des administrations.

Et si le projet est un échec, qu’aucune entreprise ne veut payer le service ?

Selon le statut, les charges fixes peuvent être faibles voir inexistantes, c’est pourquoi un projet en gestation demande un statut adapté.

Et pour le paiement en ligne ?

C’est très simple, mais payant. Contactez votre banque, un responsable se fera un plaisir de vous donner les tarifs : on paie pour ouvrir le service, on paie un abonnement, on paie un pourcentage sur les sommes payées, on paie un compte professionnel, on paie une commission sur les mouvements de fonds sur le compte professionnel, bref, votre banquier sera RAVI de vous accueillir dans sa grande famille ! En échange, il vous fourni une adresse sur laquelle les paiements seront effectués en toute sécurité (c’est le problème de votre banque, pas le vôtre !).

Tout cela vous fait peur ? Ne mettez pas votre site en ligne. Dans le cas contraire, nous avons encore le temps d’y penser, mais il faut être pret à tout cela. Il faut d’abord passer la première étape : la mise en ligne publique. Avant cela, je dois régler quelques bugs et développer quelques fonctionnalités !! Le dossier du projet s’épaissit, je connais les tarifs de tout mes investissements, je peux commencer à calculer les miens, choisir une stratégie commercial, un argumentaire, etc.

(A suivre)

Site internet : Développement du projet

J’ai commencé le développement de Ditwin.fr il y a plus d’un an pour apprendre CakePHP. Ce petit projet à vocation éducative s’est transformé en vrai projet qui pourrait servir à quelques-uns.

Après avoir abandonné CakePHP (trop difficile à prendre en main, trop de normes, trop lourd, etc), j’ai décidé de refondre le projet et reprendre la conception depuis le début, améliorer la présentation pour le rendre totalement ergonomique.

Je me suis aperçu qu’en modifiant l’ergonomie du site, j’augmentais considérablement les difficultés techniques, mais je rendais le site performant et innovant. Il devenait une vraie plateforme de recherche d’emploi renfermant de multiples avantages pour les utilisateurs.

A ce jour, le site est presque terminé, en phase de « bug tracking » intense et surtout, de nombreux tests auprès de personnes non-informaticiennes afin de débusquer les difficultés inattendues pour les non-initiés au Web : titres mal choisis, informations manquantes, aide trop absente, etc.

Le calendrier est le suivant :

  1. Terminer le développement des fonctionnalités de base ;
  2. Terminer le bug tracking et corriger les erreurs importantes ;
  3. Valider la version privée auprès du premier échantillon d’utilisateurs testeurs.

Je pense terminer ces trois phases et sortir le site publiquement durant le mois de Janvier 2009. J’ai planifié plusieurs étapes pour le démarrage du site :

  1. Mise en ligne publique, début des inscriptions ouvertes à tous ;
  2. Démarchage des organismes de recherche d’emploi ;
  3. Démarchage des entreprises avec offre de lancement ;
  4. Commercialisation du site.

Pour chacune de ces étapes, je me suis fixé des buts à atteindre pour passer à la prochaine.

(A suivre)

Ditwin est né

Ditwin.fr est un site de recherche d’emploi innovant. Il fonde la recherche sur une carte de la Normandie, on ajoute ses critères de recherche, les postes apparaissent sur la carte. On clique sur un poste, il nous plait, on postule. Voila tout !

Au départ, j’ai fait ça pour m’amuser, c’est devenu un projet d’entreprise.

Pourquoi ce blog ? Pour raconter ma vie, et surtout pour avoir un carnet de bord, donner un point de vue à des personnes qui ont un projet.